Ce que mon parcours m'a inspiré pour vous

Je suis un homme issu d'une famille ordinaire.

A 18 ans j'ai choisi de fuir mon cocon familial pour me retrouver dans le monde, accueilli par des paysans communistes et j'ai dû seul me construire avec la rage de réussir.

Aucune peur, aucune projection, n'a eu le dessus sur moi, seulement la vision d'un réalité : celle de réussir.

À 32 ans, je gagnais plus de 10 000€ par mois, et j'étais chef d'entreprise

À 36 ans, un burn-out accompagné d'une maladie auto-immune m'a cloué à terre.

La reconnaissance que j'attendais de mes parents, de ma femme, de mes enfants n'est pas au rendez-vous.

Démarre alors une quête de sens qui me mène d'abord au développement personnel puis au développement spirituel.

J'enquille stage après stage, formation après formation pour mener cette quête.

À 41 ans, je divorce et me remarie et j'ai de nouveau deux enfants. Mais passé la courte période de rémission, les difficultés resurgissent.

J'entame alors une descente aux enfers accompagnés de stages de plus en plus profonds ; réconciliation avec soi, se relier, se reconnaître, chemin de vie, l'estime de soi, stage Homme lors duquel je découvre le Kundalini Yoga, le clown.

Je comprends combien tout est lié, que la vie est générée et que le pouvoir est en nous. Notre âme incarnée est venue faire une expérience de vie et nous disons oui à tout.

Nous avons aussi le pouvoir de l'ombre et de la lumière. Je comprends que d'autres avant moi ont compris et que la confusion entre l'avoir et l'être n'est pas un hasard.

S'opère alors un long chemin de prise de conscience, d'élimination des fausses croyances, des programmations, de la réouverture à la sensibilité pour sentir ce qui me bloque et me fait du bien.

J'acquiert des outils comme le clown,l'astrologie, la bioénergie quantique, le yoga du rire, la danse, le yoga nidra, et enfin le kundalini yoga.

Il m'a fallut du temps cependant pour comprendre que mon chemin est précieux, que mon expérience peut profiter à ceux qui sont moins loin, qui commencent, qui se sont perdus car il y a sur le chemin des embûches de taille.

Le merchandising récupère habilement le retour à soi en le rendant rentable.

Et puis ma maladie, ma"copine" me protège, me guide

Tellement d'individus ( de plus en plus ) sont perdus, en quête de sens.

Alors cela fait sens de leur donner du sens.

C'est quand l'infini s'est présenté à moi, que le vide a commencé à se combler. 

 
  • Facebook
  • Instagram
Lieu :
"Le chromatic"

Lieu dit "la coutancière"

route de la belle Henriette

85440 GROSBREUIL

CONTACT